« Meilleurs voeux ! | Accueil | James Ensor : un peintre démasqué ? (1) »

04 janvier 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

encore un article très intéressant ; je voulais trouver une sculpture (enfin un bas-relief) sur ce thème, mais je ne me souviens plus du nom du sculpteur et je suis revenue bredouille de mes recherches. J'insiste !!!

j'ai enfin trouvé ce bas relief : Ophélie d'Auguste Préault - relief en bronze fondu par Thiébaut et fils 0,75 x 2 x0,20 m pour le salon de 1876
le titre sur le bord inférieur indique que le relief doit être exposé horizontalement mais il est vrai que sa lecture verticale ne manque pas d'intérêt.
J'ai eu beaucoup d'émotion devant cette magnifique sculpture.

Merci beaucoup pour ces compléments Maryvonne, en voici la lecture verticale http://a21.idata.over-blog.com/185x400/2/31/70/17//Pr-ault-Auguste-1809-1879--Oph-lie--1876--MO.jpg

Je connais bien l'Ophélie de Shakespeare. Je n'ai jamais entendu dire que c'était un mythe.

Quant aux images, elles sont intéressantes. Mais j'ai l'impression que les deux artistes n'aiment pas vraiment les femmes.

Toi ?

Ce n'est pas Ophélie de Shakespeare qui est un mythe, c'est par la suite ce personnage qui est devenu un mythe en France dans la seconde moitié du XIXème siècle comme le montre l'article indiqué en (2).

Tu trouves ? Pourquoi dis-tu cela ?
Pour ma part, Boiffard réalise un cliché d'une beauté remarquable, chez Redon c'est vrai que la femme n'est peut être pas véritablement mise en valeur, mais pour moi la beauté de cette toile est ailleurs, elle se situe dans ce flottement ...

Ah oui, j'aurais dû m'expliquer : je pense qu'il faut détester les femmes pour vouloir représenter leur cadavre noyé sous l'eau.

(mais ne t'en fais pas, je suis convaincue que la plupart des couturiers les détestent aussi, mais c'est hors-sujet ici)

Et encore, Ophélie, la fille répudiée par son père ET son amant.
Une tragédie féminine, surtout à l'époque.

La photo est très belle en effet, d'un raccourci exceptionnel et surprenant !
L'Ophélie la plus célèbre en peinture est celle de John Everett Millais, je pense. Je ne connaissais pas celle de Redon, plus évanescente.
Bonne fin de semaine ... au chaud !

-> Bonsoir Grillon, oui c'est certainement l'Ophélie la plus célèbre et qui a peut être inspirée Rimbaud, je renvoie vers un lien de l'un de tes billets http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://doudou.gheerbrant.com/blog2/wp-content/millaisophelie.jpg&imgrefurl=http://doudou.gheerbrant.com/%3Fp%3D2044&usg=__XLz8PTdTVKIz9AMMF218uAI22gk=&h=363&w=538&sz=127&hl=fr&start=18&sig2=mojEwtcPN3T3n9TvLNeGjQ&um=1&tbnid=RuNLRR9PZjJ12M:&tbnh=89&tbnw=132&prev=/images%3Fq%3Dmillais%2Boph%25C3%25A9lie%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26sa%3DN%26um%3D1&ei=NVdGS4XnOYTO-Qb14rxy
Bonne fin de soirée ... devant un feu de cheminée !

-> Bientôt le 1000ème commentaire ! A cette occasion une petite surprise pour la blogueuse ou le blogueur qui laissera le 1000ème commentaire !

C'est drôle, je ne les vois pas noyées ces deux femmes, moi. Je les vois flotter paisiblement... Je trouve la photo en N et B de toute beauté et l'autre d'une extrême délicatesse.
Merci Myriam, une bien belle découverte pour moi !

-> Ghislaine, j'ai la même impression que vous, je les vois également flotter paisiblement, elles affleurent l'eau ...

-> Bientôt le 1000ème commentaire ! A cette occasion une petite surprise pour la blogueuse ou le blogueur qui laissera le 1000ème commentaire !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad
Damien Guinet
un Blog-It Express chez vous ? Blog-It Express

Guide des expositions

Peinture du moment

  • Exposition Raphaël, les dernières années au Louvre

Suivez la page du blog