« Chantier paysage | Accueil | Effets de vent »

17 octobre 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

La lune d'été donne son accord et dessine sur l'eau le i de " oui " ou le son i de ya, yes, (oui en norvégien ?) ... Beau tableau !
Et bon dimanche !

Je me souviens très bien de ce tableau vu à l'exposition "l'anti cri" à la Pinacothèque.

Pourquoi ne viens-je pas plus souvent sur ton blog??? Erreur de ma part, je m'abonne de ce pas!
"La danse de la vie" est aussi un livre écrit par Edward T.Hall, ethnologue américain.
Bon dimanche et merci pour ces articles plein de savoir et de découvertes (pour moi!!!).

... mais je ne trouve pas la rubrique "abonnement à la newsletter"???

@ Merci Grillon, cette lune est un motif récurrent dans l'œuvre de Munch, et elle n'est pas sans m'évoquer la croix que l'on retrouve dans certains tableaux de Vuillard comme celui-ci "Scène d'intérieur dit Mystère" http://www.1st-art-gallery.com/thumbnail/135651/1/Interior-Scene,-Called-$27mystery$27.-$28scene-D$27interieur,-Dit-$27mystere$27$29-1896-97.jpg, en quelque sorte une forme simplifiée de la divinité...
Bon dimanche à toi également !

@ Oui, tout à fait, on pouvait voir ce tableau (très exactement une version crayons de couleur sur papier vers 1900) à l'exposition "Anti-Cri" à la Pinacothèque de Paris http://bleudecobalt.typepad.com/bleudecobalt/2010/04/munch-ou-l-anti-cri.html

@ Merci Marie-Neige, sur ton navigateur tu dois pouvoir cliquer sur "Marque-pages" puis sur "S'abonner à cette page".
Bon dimanche à toi également !

Chère Myriam,
Voici une nouvelle fois un de ces rapprochements particulièrement pertinents dont vous avez le secret et que je retrouve toujours avec le même plaisir. Il me rend beaucoup plus sensible la dimension minérale du tableau de Munch, qui bien qu'il représente une activité nécessitant du mouvement, me semble étrangement figé, sans doute parce qu'il s'agit de la mise en scène, chargée de symboles, d'un souvenir.
Merci pour cette nouvelle découverte et bien amicalement.

Cher Jean-Christophe,
Pour l'élaboration de sa Frise de la vie (à la même époque quasiment élaboration de la Frise Beethoven par Klimt), Munch "met au point un vocabulaire formel composé d'un certain nombres d'éléments picturaux comme la colonne de lune ou la fenêtre qu'on retrouve comme signes picturaux et symboles dans différents tableaux. Un grand nombre d'œuvres sont marquées par une alternance entre dissolution, matérialisation et fusion des couleurs ou des formes"...
Personnellement, la minéralisation dont vous parlez, je la perçois peut être plus dans d'autres œuvres (comme Mélancolia de 1899, http://www.uv.es/capelo/Melancolia.gif ) ; ce qui me marque particulièrement ici c'est la juxtaposition des différents plans qui rythment l'espace et le temps.
Bien amicalement.

SORTIE UN PEU de mes cartons, je suis heureuse de visiter mes blogs préférés. J'ai pris bien du retard et je reviendrai plus longuement lire également les précédents.
Quel plaisir de lire tes articles tellement intéressants. MERCI à bientôt

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad
Damien Guinet
un Blog-It Express chez vous ? Blog-It Express

Guide des expositions

Peinture du moment

  • Exposition Raphaël, les dernières années au Louvre

Suivez la page du blog