« Un paradis rouge ? | Accueil | Une floraison éphémère ... »

20 mars 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

C'est un de mes tableaux préférés !!!!!!!!!!! Je voudrais le voir en réalité ! Toi qui est érudite, serait-ce sa période japonisante ? quel douceur dans ces tons !

Je ne te dis pas le temps que j'ai passé pour en trouver une reproduction adéquate ! ;-) Pour voir ce tableau, il suffit d'aller au Van Gogh Museum à Amsterdam, en cliquant sur ce lien tu peux le voir de plus près encore http://www.vangoghmuseum.nl/vgm/index.jsp?page=4544&collection=1282&lang=nl
Oui, c'est tout à fait sa période japonisante ... note à suivre !... :-)

Bonsoir chère Myriam,
Voici une belle façon de débuter le printemps de Bleu de cobalt. Quelle excellente idée d'avoir cité des extraits de la correspondance de van Gogh, qui nous montrent à la fois l'artiste pris sur le vif dans son acte de création et son attention à ce qui pouvait lui assurer des moyens de subsister.
Bien amicalement.

J'espère que tu as passé un Bon week end ......
Moi je me promène parmi tes articles où je passe comme à l'habitude un super moment.......
Bizzz

Bizzz
LOrent

LOrent

La reproduction est tellement bonne que j'ai l'impression que si je touchais l'écran de mon ordi, je sentirai les bourgeons au bout des doigts.

Merci LOrent pour ton passage ! Bonne semaine à toi !

Je vois à nouveau ce tableau avec un réel plaisir !!!

Merci Joye car j'ai un peu galéré pour cette note pour trouver une belle reproduction. Peu de reproductions de qualité sont disponibles pour les œuvres de Van Gogh qui manifestement intéressent les vendeurs de posters !

J'aime beaucoup lire ce qu'il en raconte lui-même, de sa manière de peindre.
Je dois dire que ce tableau me charmerait tout à fait si le sol était dans la même veine que la partie supérieure, ou alors au contraire, plus uni, plus ample ... Je n'aime pas beaucoup ces coups de pinceaux ... un peu comme un inachevé.
Ce n'est pas réaliste, mais ça ne me laisse pas non plus une "impression", une interprétation, un ressenti de la terre. Alors que j'accepte totalement l'interprétation "pointilliste" de la végétation de l'arbre, là, je coince.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
En tous les cas, bises à vous (et merci d'avoir continué à me rendre visite alors que j'avais la tête dans les cartons)
;)

-> Maryvonne :-)

-> Coucou Mariev ! Ravie de te retrouver ici après le déballage de tes cartons !
Personnellement, peu importe l'exactitude réelle ou non de la couleur du sol, elle est en harmonie avec l'ensemble du tableau et contribue à sa gaieté, et ici le sol m'évoque plutôt de l'herbe qui serait secouée par le vent, comme une onde.

C'est intéressant de l'entendre s'exprimer... merci et bisous

Amaryllis, un lien qui donne quelques exemples de la correspondance de Van Gogh http://www.lemonde.fr/livres/portfolio/2009/11/23/la-correspondance-illustree-de-vincent-van-gogh_1265557_3260.html ...
Bonne journée !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad
Damien Guinet
un Blog-It Express chez vous ? Blog-It Express

Guide des expositions

Peinture du moment

  • Exposition Raphaël, les dernières années au Louvre

Suivez la page du blog